Qui ne s’est jamais retrouvé bloqué par une douleur dans le bas du dos, vive et difficilement supportable ? Si ce n’est pas encore le cas, cela vous arrivera peut-être un jour. En effet, 70 % à 80 % de la population peut souffrir de douleurs dans le bas du dos à un moment de sa vie. Le lumbago, s’il est pénible, est cependant sans gravité, et peut se soigner en quelques semaines. Qu’est-ce qu’un lumbago, quels sont ses symptômes, et comment soulager la douleur ? Ce sont les points que nous allons aborder à travers cet article. 

Le lumbago : qu’est-ce que c’est ? 

Le lumbago ne nécessite pas forcément l’intervention d’un médecin sauf si la douleur est persistante. Et pour cause : les sensations liées au lumbago n’ont absolument rien d’agréable. 

 Le lumbago prend, en réalité, toutes sortes de dénominations différentes. Globalement, il s’agit tout simplement d’un mal de dos, d’une lombalgie ou encore d’un tour de rein. Le principal symptôme est une douleur dans le bas du dos, et plus spécifiquement dans la région lombaire.  

 Le lumbago se manifeste le plus souvent par une douleur vive et brutale, par un blocage et par l’impossibilité d’effectuer le moindre mouvement dans la zone concernée. La lombalgie se décline dans une forme aiguë, qui dure quelques jours, et dans une forme chronique. Dans certain cas, un soin à domicile peut être nécessaire. Il n’est d’ailleurs pas rare d’avoir recours aux services d’un kinésithérapeute à domicile, notamment en cas de récidive. 

Comment expliquer le lumbago ? 

Si vous en avez déjà été victime, vous le savez sans doute déjà : la majeure partie du temps, le lumbago se présente au moment d’un port d’une charge, et plus particulièrement d’un relèvement, ou d’un faux mouvement.  

 C’est souvent une mauvaise position au moment du port qui est en cause : soulever un poids, qu’il soit moyen ou lourd, en ayant le dos courbé, n’est jamais une bonne idée.  

 Dans certains cas, une activité sportive peut aussi être à l’origine d’une crise de lumbago.  

 Il est important de distinguer le lumbago de la lombosciatique aiguë. Cette dernière implique aussi, comme son nom l’indique, une douleur sciatique. Dans tous les cas, si la douleur dorsale est persistante, il est conseillé d’avoir recours à un soin à domicile. 

Quels sont les symptômes du lumbago ? 

Le principal symptôme du lumbago est une douleur modérée ou aiguë, vive et brutale dans le bas du dos. Cette dernière survient après un effort. Il n’y a pas d’autres symptômes, à part, dans certains cas, une sensation de craquement qui peut être présente au début de la crise.  

 

En cas de lumbago, la personne souffrante se retrouve rapidement bloquée. La position couchée permet de soulager la douleur. Rien ne vaut, cependant, la pratique d’un soin à domicile pour soulager ce mal. L'ostéopathie peut également aider, comme on peut le lire sur astuce-sante.fr. 

Les solutions pour soulager une douleur lombaire 

Si la douleur du lumbago peut être atténuée grâce à la position couchée, en réalité, mieux vaut essayer de reprendre une activité normale le plus rapidement possible. Il s’agit, en effet, de restaurer la fonction musculaire.  

 Après un rendez-vous avec un médecin généraliste, ce dernier peut recommander des mouvements qui permettent d’atténuer la douleur. Il pourra également prescrire des antalgiques, des anti-inflammatoires non-stéroïdiens ainsi que des myorelaxants. Vous l’avez compris, les anti-douleurs sont vos principaux alliés en cas de lumbago. 

 

Il est possible que la douleur liée à la lombalgie soit extrêmement intense. Si cette dernière n’est vraiment pas supportable, et uniquement dans ce cas, des infiltrations locales de corticoïdes pourront être prescrites. 

 Une autre solution consiste à faire appel aux services d’un kinésithérapeute à domicile. Le soin à domicile n’est pas indispensable, il peut néanmoins être nécessaire dans le cas d’une récidive. Au cours d’un soin à domicile, certains mouvements et exercices peuvent être enseignés afin de permettre au patient de soulager la douleur. C’est aussi le cas de certaines manipulations vertébrales.  

Comment éviter d’avoir un lumbago ? 

 La meilleure attitude à avoir si l’on ne souhaite pas souffrir d’une lombalgie, c’est d’éviter d’avoir une mauvaise posture en se penchant, ainsi que les mouvements trop brutaux.  

 Il existe, par exemple, certains mouvements que l’on peut effectuer pour quitter son lit en douceur. On peut en découvrir certains dans cet article.