La sécurité sociale en France est subdivisée en plusieurs branches couvant chacune une partie des risques que peut courir la population. Ces branches se représentent par quatre institutions qui ont pour but de protéger les individus des conséquences des risques sociaux.

La branche maladie

Elle se compose de plusieurs organismes et services traitant chacun d’une partie des risques liés à l’état de santé des individus : le service maladie, la maternité, l’invalidité et le décès. Les organismes de la branche maladie sont des organismes primaires gérés à moitié par des représentants des employés. Il y a trois types de régimes en branche maladie de la sécurité sociale : régime général ; régime agricole et régimes spéciaux.

La banche accident de travail et maladie professionnelle

Elle prend en charge ceux parmi les employés qui sont victime d’accident au travail ou qui souffrent de maladie provoquée par les conditions du travail. Elle a un très grand dispositif de prise en charge et de remboursement de frais de soins.

La branche vieillesse et veuvage appelée communément retraite

C’est une branche financé essentiellement par les cotisations des employés durant leurs périodes d’activité et par les employeurs (charges patronales) mais aussi par la contribution sociale généralisée prélevée sur les revenus de toute nature. La branche vieillesse et veuvage est déficitaire depuis 2005 et son déficit s’élève à plus de 14 milliards d’euro en 2012.

La branche famille

Constituée par la caisse nationale d’allocations familiales (CNAF) et représenté au niveau local par des organismes sous forme de caisse d’allocations familiales (CAF).

Ces caisses versent aux particuliers des aides financières à caractère familial ou social dites prestations légales. Chaque CAF assure en outre, à l’échelle locale, une action sociale essentiellement collective par une assistance technique et des subventions à des acteurs locaux de la vie sociale (mairies, crèches, maisons des jeunes et de la culture, centres de loisirs, etc.).