On estime à un adulte sur trois, le nombre de personnes concernées par un problème de peau. Certaines affections cutanées resteront bénignes tandis que d’autres seront considérées comme plus inquiétantes. Quelle qu’en soit la gravité, toutes nécessiteront un avis médical et un traitement adapté. Quelles sont les problèmes de peau les plus fortement représentés ? Vous le saurez en vous plongeant dans le texte ci-dessous.

Le psoriasis

Le psoriasis se manifeste par l’application de plaques rouges dont le nombre et la surface varient en fonction des cas. Il n’est pas rare non plus qu’une ou plusieurs articulations puisse être également concernée, entraînant alors un gonflement parfois douloureux de la zone. Il s’agit d’une maladie auto-immune. En effet, le système immunitaire, sous l’influence de paramètres extérieurs (environnement, stress etc), va combattre les cellules du corps humain alors qu’il devrait les protéger. Si vous observiez l’apparition de ces symptômes, ne tardez pas pour vous rendre chez votre médecin de famille ou chez votre dermatologue. Pour soigner le psoriasis, les professionnels de santé vous recommanderont de bien hydrater votre épiderme (notamment à l’aide d’une crème spécifique). Ils pourront également vous prescrire des produits à l’action plus localisée comme par exemple un shampoing pour psoriasis.

L’acné

L’acné s’apparente à l’apparition de nombreux boutons. Ce phénomène est provoqué par l’inflammation de certaines glandes présentes sous la peau. Toutes les zones du corps peuvent être touchées. On constate toutefois que le visage, la poitrine et le dos sont le plus souvent concernés. Attention, ne considérez pas qu’il s’agit uniquement d’une maladie affectant les adolescents. Il est en effet possible d’être atteint à tout âge. Plusieurs causes sont à l’origine de cette affection. Parmi les plus fréquentes, on retrouve la puberté, le régime alimentaire, la consommation de certaines substances médicamenteuses ou encore l’hérédité. Pour agir contre la maladie, il est fortement conseillé de ne pas trop irriter la peau durant le lavage, de modifier vos habitudes alimentaires et d’utiliser un traitement à base de peroxyde de benzoyle.

L’eczéma

La maladie touche un français sur dix environ. Elle affecte toutes les parties du corps. Ses symptômes permettent de l’identifier rapidement. Si vous êtes atteint, vous aller commencer à ressentir des démangeaisons d’intensité variable puis des rougeurs apparaîtront en nombre rendant votre peau sècheEt c’est là qu’un cercle vicieux se mettra alors en place. En effet, la sécheresse de la peau favorisera les futures poussées d’eczéma. Pour empêcher un tel phénomène, hydratez aussi souvent que votre possible votre épiderme à l’aide d’une crème émolliente. Associez cette pratique avec la prise régulière d’un traitement utilisant des dermocorticoïdes. Utilisés au moins deux fois par jour, ces anti-inflammatoires vont agir sur les lésions cutanés jusqu’à les faire disparaître totalement. Attention, ne pratiquez jamais l’automédication et consultez votre médecin avant toute prise de substance.

Le zona

Cette maladie s’accompagne d’une éruption cutanée souvent douloureuse. Un français sur cinq va rencontrer le zona au cours de sa vie. On constate que les personnes âgées sont le plus souvent concernées. On ressent tout d’abord des picotements de forte intensité. Un peu plus tard, des maux de tête et une sensation de mal-être vont s’installer. Quelques jours plus tard, une éruption va apparaître à la surface de la peau. Elle sera présente sur un seul côté du corps, généralement sur le ventre ou le poitrine. Celle-ci va se dégrader jusqu’à se transformer en cloques qui vont gratter et suinter. Il faut patienter quatre semaines afin de combattre le zona. Durant ce laps de temps, nettoyez avec attention la zone touchée. Portez des vêtements larges afin de réduire les frottements avec la surface de la peau. Respectez également les préconisations de votre dermatologue.

La rosacée

Cette maladie affecte plus spécifiquement les femmes et les personnes dont la peau est très claire. Ses symptômes se limitent uniquement au visage. Des rougeurs vont ainsi apparaître sur le nez, le menton, les joues et le front. Des petites bosses contenant du pus peuvent aussi se former à ces mêmes endroits. Dans les cas les plus extrêmes, la peau autour des yeux peut se gonfler provoquant ainsi des douleurs au niveau des paupières. Plusieurs facteurs créent un terrain favorable à l’apparition de cette maladie. Il s’agit notamment du patrimoine génétique, de la consommation de certains aliments (plats épicés, fromage, caféine ou encore boissons alcoolisées), du stress et d’une exposition prolongée au soleil sans protection adaptée. Pour la traiter, prenez rendez-vous avec un professionnel de santé.