Souffrez-vous de stress lié au travail ? Cela vous demande-t-il beaucoup d’efforts pour atteindre tous vos objectifs ? Une façon de gagner en santé, en bien-être et en productivité est de pratiquer la pleine conscience au travail. Grâce à la pleine attention, nous nous concentrons sur ce qui est important, nous gagnons en confiance et nous pouvons même réduire l’épuisement mental et émotionnel qui met plusieurs enjeux dans nos performances.

Nous avons probablement tous entendu parler de la pleine conscience. Il est si courant de lire ce terme dans presque tous les espaces ou magazines que vous pourriez penser qu’il s’agit d’une autre mode comme le spinning, le crossfit ou même les smoothies détox. Ce n’est pourtant pas le cas ; cette technique de méditation et de pleine attention est utilisée en milieu clinique comme technique thérapeutique à des fins diverses. Aujourd’hui, on se concentre sur la pleine conscience au travail.

Depuis que Jon Kabat-Zinn, docteur en biologie moléculaire au MIT (Massachusetts Institute de la technologie), a popularisé cette stratégie de méditation bouddhiste en Occident, son impact n’a cessé de croître. Pour justifier ses avantages, le Dr Kabat-Zinn a apporté des preuves scientifiques rigoureuses sur la façon dont la pleine conscience a généré de grands changements dans des groupes soumis à un stress élevé (prisonniers, forte pression au travail, personnes souffrant de douleurs chroniques).

La pleine conscience n’est pas une mode, c’est une technique de santé et de bien-être qui prend de plus en plus de place et de reconnaissance. Il est particulièrement utile pour prévenir les rechutes chez les patients qui ont surmonté un état dépressif. Tester son utilité dans un scénario professionnel peut donc marquer un avant et un après. Voyons cela plus en détail.

La pleine conscience au travail : comment peut-elle nous aider ?

Un réalisateur, scénariste et artiste tristement célèbre, avait l’habitude de s’échapper plusieurs fois par jour de son propre tournage pour chercher une pièce tranquille ou un espace extérieur qui lui insufflerait le calme. Il s'”échappe” pour méditer quelques minutes, car c’est la seule façon de faire ressortir le meilleur de son esprit pour affiner sa création, pour supporter la pression et se retrouver.

Il est clair que nous ne sommes pas cet artiste, et que nos emplois sont certainement moins banals : un bureau, une usine, un atelier, une école, un taxi, des chambres d’hôtel ou d’hôpital à nettoyer, des patients à soigner, des produits à commercialiser ou à promouvoir. Quelle que soit notre profession, quelle que soit notre routine, nous sommes tous soumis à la pression, à l’anxiété et à plusieurs stimuli à la fois.

Si nous nous donnons la possibilité de pratiquer la pleine conscience au travail, nous pouvons obtenir les résultats suivants.

Les avantages de la pleine conscience au travail

Les personnes familiarisées avec la psychologie ne trouvent plus étrange d’entendre parler de Mindfulness. C’est l’un des paradigmes importants de la science du comportement de la période récente (bien que son origine soit ancestrale). La pleine conscience ou l’attention complète s’applique dans de nombreux domaines : l’école, les consultations de psychothérapie (principalement avec le MBSR ou le MBCT), dans le monde du sport mais aussi dans l’environnement de travail.

La recherche montre clairement que la pleine conscience apporte des avantages au niveau individue, mais est-ce que cela fonctionne pour les entreprises? Évidemment, oui. Car la pratique de la pleine conscience profite au capital humain d’une entreprise et à son bien-être, et donc à sa productivité et à la performance de ses travailleurs.

Quels sont les avantages de la pleine conscience sur le lieu de travail ? Vous trouverez ci-dessous la réponse à cette question.

1. Améliorer la capacité de leadership

La pleine conscience est positive pour les postes moyens et supérieurs d’une entreprise parce que cela les aide à être plus conscients et émotionnellement plus intelligents, à mieux communiquer avec leurs subordonnés, à inspirer une vision commune et à avoir une plus grande confiance en eux-mêmes.

C’est ce que des chercheurs ont mesuré la perception de soi des compétences en leadership d’un groupe de cadres supérieurs de la région de London avant et après avoir suivi un programme Mindfulness pendant 12 semaines.

2. Améliorer le bien-être des employés

Le bien-être des employés est intimement lié au succès de l’entreprise. Autrement dit, si les travailleurs se sentent plus heureux et plus satisfaits de l’organisation dans laquelle ils se trouvent, ils obtiennent de meilleurs résultats.

De nombreuses recherches ont montré que la pleine conscience améliore le bien-être des employés parce que cela les aide à avoir une attitude plus positive à l’égard des problèmes et à résoudre des conflits internes et externes.

3. Réduire le stress

Et c’est que le stress est très lié au bien-être et à la satisfaction des travailleurs, et on pourrait dire qu’ils sont des pôles extrêmes. En milieu de travail, de nombreuses recherches ont conclu que le programme de réduction du stress basé sur la conscience (MBSR) est extrêmement efficace pour: réduire le niveau d’anxiété et de stress des travailleurs.

En fait, une étude publiée dans le Journal de médecine du travail et de l’environnement cherchait à savoir si ce programme était efficace pour un groupe de travailleurs de la multinationale américaine Société chimique Dow, car les employés sont devenus plus résistants au stress et ont satisfaction au travail.

4. Améliorer l’intelligence émotionnelle

Une productivité accrue, des ventes plus importantes, une meilleure gestion des situations difficiles, une meilleure connaissance de soi, une meilleure communication ou un meilleur service client figurent parmi les avantages que L’intelligence émotionnelle contribue dans le domaine du travail et des organisations. Eh bien, Mindfulness a montré que cela améliore l’intelligence émotionnelle et apporte donc tous ces avantages.

5. Améliorer la concentration et l’attention

Plusieurs chercheurs ont découvert qu’une formation à la pleine conscience peut aider à augmenter la capacité d’attention et la concentration. C’est ce qui ressort des conclusions d’une étude menée par un professeur de psychologie et directeur de la neuroscience contemplative. Ces conclusions ont été tirées après l’application d’un programme de pleine conscience de huit semaines à un groupe d’étudiants.

6. Améliorer la mémoire

L’étude précédente avait également montré que Mindfulness améliorait la mémoire, et une autre étude avait révélé qu’un cours de pleine conscience de deux semaines améliorait les scores d’un groupe d’étudiants de l’université et a augmenté sa mémoire de travail par la réduction de la distraction et des pensées intrusives.

7. Communication améliorée

La pratique de la pleine conscience améliore les compétences de communication telles que l’écoute active. Il existe de nombreuses études qui ont prouvé et comme le prétend un Directeur du Master en Mindfulness, “Mindfulness améliore la communication interne dans les organisations car elle nous aide à être plus conscients et à nous exprimer plus efficacement”.

8. Améliorer les relations avec les collègues

La pleine conscience nous aide à être centrés dans le moment présent avec une mentalité dépourvue de jugement, ce qui signifie que nous communiquons mieux avec les autres et améliorons la communication avec eux. La pleine conscience aide à réduire la fréquence des conflits et favorise la cohésion du groupe, si nécessaire au travail d’équipe.

9. Améliorer la créativité

“La pleine conscience n’est pas seulement utile pour améliorer le bien-être, car grâce à la méditation, nous pouvons être plus détendus, avec un esprit calme, ce qui aide à créer un espace pour générer de nouvelles idées”, déclare un psychologue et expert en Team Building.

10. Améliorer la productivité

Tous ces avantages antérieurs permettent aux entreprises d’atteindre de meilleures performances, car lorsque le capital humain est heureux avec le lieu de travail où vous vous trouvez et la société dans laquelle vous vous trouvez, la société le remarque. Parier sur les travailleurs, c’est parier sur l’organisation.

Comment pouvons-nous appliquer la pleine conscience au travail ?

Avant de mettre en pratique les stratégies suivantes, il est utile d’être clair sur une chose simple. Personne n’apprend à méditer ou à pratiquer la pleine attention en une ou deux semaines. Cette discipline demande du temps et, avant tout, de la volonté. Nous pensons tout d’abord que les pensées ont le contrôle sur l’esprit et le corps et qu’il est possible de réorienter notre approche mentale vers un scénario de paix et d’équilibre.

Ces stratégies peuvent nous aider.

Les objectifs

Avant d’aller travailler, prenez une décision sur ce que vous voulez faire, définissez et clarifiez vos objectifs (il peut s’agir de quelque chose d’aussi simple que de faire tout bien et de rentrer chez vous sans stress et sans que personne ne vous dérange).

L’ici et maintenant

Pendant que vous travaillez, soyez toujours conscient du moment présent, de ce qui se passe ici et maintenant. Concentrez-vous sur ce que vous faites et non sur ce dont parlent vos collègues, sur le bruit dans la rue, sur ce message que vous attendez, sur ce que vous ferez demain ou à votre retour chez vous.

Faites souvent le vide dans votre esprit

Faites des pauses mentales d’une minute. Nous savons tous que nous n’avons pas la possibilité de quitter notre lieu de travail pour sortir et méditer pendant 20 minutes chaque fois que nous en avons besoin. Cependant, nous pouvons nous entraîner à faire ce qui suit : toutes les 40 minutes ou demi-heures, nous nous reposerons pendant 1 minute. Fixez un endroit relaxant et respirez profondément, en inspirant et en expirant. Pendant ces 60 secondes, ne pensez à rien. Libérez-vous des pressions et des inquiétudes.

Évitez le multitâche

Le multitâche est une caractéristique commune à tout environnement de travail : un appel, un courriel, aller là-bas, faire ceci, penser à cela, résoudre, décider, communiquer. Nous nous laissons emporter par cette habitude parce que nous pensons que nous serons plus productifs, mais ce n’est pas le cas.

La pleine conscience au travail nous invite à faire une chose à la fois et à nous concentrer sur elle. De cette façon, nous éviterons les erreurs, les imprécisions et le résultat final sera plus optimal.

Utilisez le stress à votre avantage

Beaucoup d’entre nous peuvent penser qu’il n’y a pas de plus grand ennemi du travail que le stress. Cette activation interne, si elle est bien contrôlée et gérée, peut être notre alliée à bien des égards : elle nous motive et nous active, nous permet de rester vigilants et de nous préparer.

Notre niveau de stress doit donc se situer entre les deux, afin qu’il agisse comme un stimulus et non comme un ennemi. C’est pourquoi nous devons toujours être conscients de nos limites.

Acceptez ce que vous ne pouvez pas changer

La pleine conscience au travail nous rappelle que nous devons accepter tout ce que nous ne pouvons pas changer. Par exemple, il ne sert à rien de s’énerver tous les jours contre ce collègue qui arrive toujours en retard, contre ce manager qui est toujours de mauvaise humeur, contre ce collègue qui n’apporte que des paroles et jamais de bonnes idées…..

Loin de se taper la tête contre le mur, face à certaines dynamiques et attitudes, le mieux est de les accepter. Accepter ne signifie pas renoncer, mais prendre conscience d’une réalité afin d’agir en fonction de celle-ci, avec confiance et tranquillité. En fin de compte, la pleine conscience nous rappelle qu’il faut toujours essayer d’être optimiste. Une vision positive des choses enlève beaucoup de poids de nos épaules et nous rend plus libres.

Appliquons donc ces conseils dans la mesure du possible : les résultats peuvent nous surprendre.