En France les travailleurs du régime général subissant des dommages corporels et des pertes de salaires considérables en raison d’un accident de travail ou d’une maladie sont pris en charge par un système d’assurance couvrant les risques professionnels. C’est la branche accidents du travail/maladies professionnels qui est à la tête de ce système. Par ailleurs, il est financé par les employeurs.

Présentation de la branche AT/MP

Cette branche de l’Assurance Maladie ne pèse pas très lourd sur la balance des dépenses de la sécurité sociale. En effet, en 2014, elle représentait un peu plus de 13 milliards d’euros des charges soit moins de 3 % des dépenses des régimes de base. Cela est du à la diminution des accidents du travail. En outre, l’évolution a été influencée par la réduction du poids dans l’économie française dans certains secteurs industriels qui représentent beaucoup de risques. Enfin, le progrès enregistré au niveau de la prévention a impacté sur sa progression. A l’heure actuelle cette branche se confronte à deux grands enjeux pour équilibrer ses finances. Elle doit d’une part améliorer la prévention et d’autre part se focalise sur la réparation.

La diminution de la fréquence ainsi que la gravité des accidents professionnels est un élément qui tient une place importante. Le régime enregistre en tout plus d’un million et demi d’accidents du travail, d’accidents de trajet et de maladies professionnels. La majorité de ces sinistres engendre des arrêts de travail. En ce qui concerne l’optimisation de la réparation des accidents et des maladies professionnelles, elle se matérialise par le nombre des missions effectuées par la branche AT/MP. Elle a entre autre du agir fréquemment en raison de l’augmentation des accidents liés à l’exposition des travailleurs à l’amiante et faire face à la progression de quelques maladies professionnelles comme les troubles musculo-squelettiques représentant ¾ des maladies engendrant un arrêt. Les risques professionnels ayant évolués, la branche n’a donc eu nul autre choix que de s’adapter.

Les actions de prévention

Dans la conception de la prévention des risques professionnels, les employeurs ont pour mission de garantir la santé et la sécurité de leurs salariés. La branche AT/MP intervient auprès de l’ensemble des entreprises de l’industrie, des services et du commerce pour leur faire comprendre que c’est un investissement qui bénéficie non seulement aux salariés mais aussi à leur entreprise. C’est en effet, un élément essentiel pour assurer la performance économique d’une entreprise. Cette branche mobilise plusieurs compétences au sein de ses réseau de caisses régionales afin d’informer le grand public. Enfin, elle favorise l’engagement qui a été prise par les entreprises afin qu’elles poursuivent leur démarche de prévention des risques professionnels. Pour ce faire, son équipe intervient lors de la conception des nouveaux bureaux, contrôle les lieux de travail et propose même des formations axées sur la prévention.