Les plantes renferment une étendue de vertus que l’on ne saurait imaginer. Fruits de la nature par excellence, elles embellissent les champs, les ruelles et bien entendu, le jardin. Mais ce n’est pas tout… Les plantes sont appréciées aussi bien visuellement que gustativement. De nos jours, on s’en sert dans la cuisine tout comme dans les restaurants gastronomiques pour apporter une touche plus savoureuse aux plats. Toutefois, saviez-vous que les plantes cachaient d’autres vertus ? En effet, en plus de séduire et de subjuguer les papilles, on s’en sert également pour des raisons médicinales. Pour vous donner un avant-goût du fameux concept “soigner plante”, découvrez ces quelques espèces végétales et leurs plus grands bienfaits sur votre santé. Ceci fait, que diriez-vous ensuite de faire un petit tour dans votre jardin et d’en tirer profit autant que vous le pourriez ?

Soigner plante : le souci officinal, ses atouts pour votre peau et bien plus

Alors que les produits chimiques font le tour de plusieurs expériences avant de sortir officiellement sur le marché, les plantes du jardin quant à elles se font discrètes. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’on a facilement tendance à oublier qu’en plus de servir de décoration pour l’extérieur, les plantes présentent également l’avantage d’être médicinales. Même si très peu de personnes y en recours, il ne faut pas oublier qu’elles sont loin d’être nocives et n’exposent pas d’effets indésirables sur l’organisme. Bien entendu, avant de se soigner plante, il est primordial d’en connaître les principales vertus et de savoir si elles sont toxiques ou non. Parmi les plantes les plus plébiscitées, le souci officinal figure dans la longue liste de celles qui offrent une multitude de soins. Également connue sous l’appellation de Calendula officinalis, cette plante comporte des qualités épidermiques. Ses composantes ont la faculté d’agir sur la peau de manière à la rendre plus douce et plus éclatante comme celles des bébés. Grâce à ce trésor de la nature, vous pourrez donc dire adieu aux produits pharmaceutiques que vous utilisez habituellement et vous tourner vers un remède entièrement naturel. Par ailleurs, les connaisseurs tendent même à dire que le Calendula officinalis pourrait facilement détruire les verrues après quelques semaines d’utilisation. Pour vous en servir, vous aurez le choix entre une application cutanée après en avoir écrasé les pétales ou la déguster dans une salade.

Soigner plante : le thym, une plante aromatique et médicinale à la fois

Qui se serait douter qu’en plus de soulever l’arôme de vos cuissons, le thym présenterait également des vertus médicinales ? Si l’on en cultivait essentiellement pour s’en servir dans la cuisine, histoire d’apporter du goût aux salades et aux sauces, aujourd’hui, il est aussi possible de s’en servir pour guérir quelques maux. Effectivement, si vous décidez de vous soigner plante, autant connaître dès à présent les bienfaits du thym. Ce dernier permet en quelque sorte de soulager les douleurs intestinales ainsi que les difficultés respiratoires. On apprécie également la manière dont le thym permet d’apaiser les douleurs dentaires principalement liées à la gencive. D’autre part, les biologistes annoncent également que cet antiseptique peut aussi bien agir efficacement sur la toux. Tout le monde peut donc facilement en tirer profit, sans forcément investir dans un produit hors de prix. Pour ce faire, il suffit d’en consommer dans une tisane et le tour est joué.

Soigner plante : le pavot jaune de Californie et ses vertus psychiques

En plus de servir d’anti-douleur, d’anti-inflammatoire, d’anti-âge et d’antiviraux, certaines plantes renferment également un composant qui permet de lutter contre le stress. Impactant initialement le comportement d’une personne, plusieurs plantes ont donc cet avantage considérable de remédier aux soucis psychologiques. Mais il y a en réalité un nombre restreint de personnes prêtes à se soigner plante sur tout ce qui est relié aux problèmes psychiques. Celles-ci favorisent la prise de calmants qui tôt ou tard, peinent à faire leur preuve. Et pourtant, mine de rien, toutes les plantes impactent positivement le cerveau de manière à réduire la fatigue, les troubles comportementaux, les troubles du sommeil ainsi que les maux en rapport avec l’émotion. La majorité est bien plus connue telle que l’aubépine, la valériane ou le millepertuis. À l’inverse, d’autres ne sont pas forcément toujours utilisées, à l’instar du pavot jaune de Californie. Ce dernier a pour principale vertu, celle de calmer les angoisses et sert en premier lieu d’anxiolytique pour passer une bonne nuit de sommeil. Pour s’en servir et en découvrir les atouts, il est vivement conseillé d’en boire sous forme de tisane avant de se coucher.

Soigner plante : l’alchémille, le plus grand allié des femmes

De nos jours, il est difficile de définir le nombre exact de femmes qui font automatiquement face à un malaise intense au cours de leurs menstruations. Toujours est-il que la majorité rencontre ces troubles hormonaux qui entraînent des douleurs intenses et parfois même insupportables. Dans ces conditions, la prise d’antidouleurs est une chose méthodique et dont on ne se lasse pas. Et pourtant, force est de constater que les cachets, bien qu’ils aient cette fonction d’apaiser la douleur, ne suffisent pas et impactent obligatoirement sur l’organisme. Les traitements chimiques étant donc de moins en moins recommandés, soigner plante est une alternative dont on ne tire tout bonnement que des points positifs. Ainsi, en plus de soigner divers maux comme la toux, le rhume et les problèmes cardiaques, on peut aussi avoir recours aux plantes médicinales pour calmer les règles douloureuses, voire mêmes abondantes. En matière de plantes destinées à remédier à ce souci régulier chez les femmes, l’alchémille figure en tête de liste. Il s’agit d’une plante verte que l’on installe habituellement dans un pot pour décorer les cloisons et murailles du jardin. Cette espèce naturelle aurait pourtant des vertus dont on ne peut se passer une fois par mois… Une vertu qui fait d’elle le plus grand allié des femmes. D’un autre côté, les connaisseurs du milieu affirment que l’alchémille est un remède efficace contre les mycoses génitales. Pour l’utiliser de la meilleure manière, il suffit de récolter quelques-unes de ses feuilles sèches et de les faire bouillir. Il suffit ensuite de boire quelques tasses de cette tisane plusieurs fois par jour au cours des menstruations pour en voir les résultats.

Soigner plante : la petite pervenche, une plante spécifique aux seniors

Très peu de personnes, et même de passionnés de botanique, savent que leur jardin est en réalité une pharmacie dans laquelle, elles peuvent se servir autant qu’elles le souhaitent. Bien entendu, pour pouvoir déduire des mérites des plantes médicinales, la condition d’entretien reste la même quelle que soit la saison de l’année. Vous l’aurez compris, un entretien régulier de vos plantes s’impose pour que vous puissiez vous servir. Si vous avez pris soin de vos petites merveilles au quotidien, que dites-vous d’en découvrir au fur et à mesure leurs vertus ? Après tout, n’importe qui a le droit de profiter de soins typiquement naturels, et ce, à n’importe quel âge et stade de la vie. Les seniors par exemple représentent la catégorie d’individus demandant une attention particulière sur le plan sanitaire et peuvent automatiquement se soigner plante. Étant donné leur âge ainsi que leur mode de vie, les personnes âgées contractent facilement un virus, se fatiguent rapidement ou vieillissent à la vitesse d’un éclair. Rien ne vaut les méthodes naturelles pour échapper à ces petits maux. Pensez par exemple à la petite pervenche pour soigner le plan et retarder le vieillissement de leur peau. Elle sécrète notamment une vincamine qui lutte pour vaincre un déficit qui se présente sous toutes les formes.