Le pharmacien est le professionnel de santé le plus accessible. Pour bénéficier de ses conseils à tout moment, il suffit de se rendre dans l’officine la plus proche de chez-soi. Malgré cette proximité, peu de personnes connaissent réellement toutes les facettes de ce métier passionnant. Missions, formation, tâches quotidiennes, métiers… Découvrez 5 choses à savoir sur le métier de pharmacien.

1. Le pharmacien ne travaille pas uniquement en officine

Le pharmacien exerce en officine et en pharmacie de garde, mais pas uniquement. De la conception des médicaments à leur distribution au grand public, ces professionnels de santé peuvent être mobilisés sur tous les fronts. Ayant une fine connaissance des médicaments, ils peuvent exercer en laboratoires de recherche, d’analyses médicales ou encore dans les hôpitaux. Leurs connaissances peuvent être utiles dans les domaines de pharmacotechnie ou de radiopharmacie. Pour retrouver l’ensemble des pharmacies de son secteur géographique, il est possible de consulter le site internet de l’ARS (Agence régionale de santé).

2. Le pharmacien a un rôle très polyvalent

Le pharmacien vend des médicaments, mais c’est loin d’être sa seule mission. Au quotidien, il analyse les ordonnances prescrites par les médecins traitants afin de vérifier qu’elles sont bien en adéquation avec la pathologie du patient. En cas de doute, il n’hésite pas à contacter le médecin prescripteur. Il veille notamment aux interactions médicamenteuses qui peuvent être dangereuses. Enfin, il indique au patient la posologie du médicament, ainsi que les différents effets secondaires éventuels. En plus de vendre, il donne aux visiteurs de précieux conseils sur les symptômes qu’ils présentent. Il assure également certaines missions de soin. Les patients aux maladies chroniques peuvent par exemple être suivis par leur pharmacien. En cas d’urgence, ils sont habilités à réaliser les soins de premier secours. La profession de pharmacien est strictement régie par l’ordre national des pharmaciens.

3. Le pharmacien suit de longues études avant d’exercer

Le pharmacien est titulaire d’un doctorat en pharmacie. Pour obtenir le précieux sésame, de nombreuses années d’études sont requises. Après le baccalauréat, il suit une année de PACES (première année commune aux études de santé). À l’issue de cette année décisive pour le jeune étudiant, il peut entamer ses études de pharmacie s’il parvient à se classer parmi le numerus clausus. Ce dernier change d’année en année et détermine le nombre de places disponibles. Il effectue ensuite plusieurs années communes à tous les étudiants avant de choisir une spécialisation. Ces années sont l’occasion d’acquérir des connaissances fondamentales en biologie, physique ou chimie. Dès la quatrième année, il peut s’orienter vers l’industrie pharmaceutique, la biologie médicale… ou l’officine. Au total, le pharmacien suit une formation pouvant durer entre 6 et 9 ans, en fonction de la spécialité. Durant sa formation, l’étudiant en pharmacie effectue plusieurs stages obligatoires en officine ou encore à l’hôpital. En parallèle à ses études de pharmacie, le futur pharmacien peut choisir de réaliser un double-cursus en écoles de commerce, d’ingénieurs…

4. Le pharmacien est un gestionnaire

Le rôle du pharmacien est également d’être un gestionnaire. La tenue d’une officine n’est pas de tout repos. Gestion des stocks, comptabilité, gestion du personnel… En plus d’assurer des fonctions de vente, de suivi et de conseil auprès des patients, le pharmacien gère son officine de manière optimale. Il réalise régulièrement des inventaires et commande des médicaments lorsque cela est nécessaire. Au sein d’une officine, les pharmaciens titulaires peuvent encadrer les pharmaciens apprentis. Pour cela, ils doivent pouvoir justifier d’une expérience au moins égale à deux années d’exercice du métier. Leur mission consiste également à réunir les médicaments qui doivent être détruits en raison de leur date de péremption ou de leur non-utilisation.

5. En laboratoire, le pharmacien occupe des fonctions de recherche

Certains pharmaciens choisissent à l’issue de leurs études de s’orienter vers la recherche. Dans ce cas, ils ne travaillent pas en officines mais en laboratoires. Cela peut être des laboratoires pharmaceutiques, ou bien cosmétiques. Leur rôle consiste alors à créer de nouveaux médicaments ou cosmétiques et à en assurer le suivi. Avant d’être mis en vente, un médicament obéit à un processus strictement encadré. C’est le pharmacien de laboratoire qui veille à ce que les essais cliniques se déroulent dans de bonnes conditions, et que la qualité du produit soit au rendez-vous. Le pharmacien peut également choisir de travailler dans la recherche et d’être enseignant en université. Dans ce cas, en plus de son activité de recherche, il doit assurer des cours auprès d’étudiants.