Les semelles orthopédiques sont très importantes pour lutter efficacement contre certains dysfonctionnements des pieds. Ces derniers peuvent donner lieu à d’autres troubles, tels que les douleurs articulaires ou les douleurs dorsales. Les semelles sont également utilisées par ceux qui pratiquent le sport, afin d’avoir un meilleur équilibre et mieux évacuer le poids du corps.

Comment se déroule la fabrication sur mesure des semelles orthopédiques ?

Tout d’abord, le technicien impliqué dans la conception et la fabrication doit savoir exactement pour quelle pathologie elles sont produites. Toutefois, une réunion préliminaire entre le patient et le technicien orthopédique est nécessaire. Il faut mettre en évidence les problèmes de la plaque de pied.

La deuxième étape consiste à évaluer une série de paramètres. La pression du pied d’appui est à connaître afin d’avoir un tableau clinique précis. Il sera plus simple de construire une plantaire parfaitement adaptée aux besoins individuels.

Les avantages d’utiliser des semelles orthopédiques

Les semelles orthopédiques sont utiles pour corriger tous les problèmes qui entraînent un mauvais soutien des pieds, des pieds plats ou creux aux troubles post-traumatiques, aux maladies de la peau ou sous-cutanées (comme les bursites) et au pied du sportif. Elles touchent principalement ceux qui font du sport, étant donné la surcharge subie par les os, les muscles et les tendons.

Les avantages de l’utilisation de semelles orthopédiques touchent toute la surface plantaire, améliorant non seulement la répartition du poids du corps pendant le soutien, mais aussi réduisant les douleurs articulaires et favorisant la circulation sanguine et l’équilibre.

Les démarches au laboratoire

La production de semelles orthopédiques personnalisées se fait par étapes : on prend d’abord les mesures exactes du pied, puis on prépare le moulage et on stylise un premier modèle grossier. À ce stade, les matériaux qui seront utilisés pour fabriquer le lit de pied sont préparés et l’aide commence à prendre forme.

Étapes obligatoires :

– Semelles de contention

Les semelles de contention sont fabriquées à partir d’une procédure spéciale : le leavening, une expansion provoquée par un mélange de polyuréthanes liquides. Une fois le mélange préparé, il est versé sur de la ouate de polyester et scellé dans des plateaux spéciaux recouverts de membranes élastiques et imperméables.

Une fois que le patient repose son pied sur la membrane, la poussée du polyuréthane se dilate pour permettre d’obtenir un confort plantaire maximal. Il y aura ainsi un moulage pour la production des aides.

– Papier podographique

Une évaluation des caractéristiques de soutien du pied est également nécessaire pour fabriquer des semelles orthopédiques. Un instrument très spécial est utilisé pour effectuer ce test : le papier podographique, sur lequel sont imprimées les empreintes du patient.

Le papier podographique est fait de papier carbone. En observant l’empreinte, le spécialiste sera en mesure de comprendre rapidement l’état du pied. Il pourra identifier le type de semelle approprié à la correction du problème orthopédique. Il sera simple d’évaluer les caractéristiques des chaussures à porter.

Après le traitement des semelles, il est nécessaire de procéder au test. Il est directement réalisé sur le patient. Il s’agit d’une astuce fondamentale, car elle permet au technicien de vérifier que le lit du pied est parfaitement adapté ou d’établir des modifications si nécessaire. Il s’agit de voir principalement l’optimisation des volumes et les effets des échappements.

En ce qui concerne les chaussures, enfin, elles ne sont pas toutes adaptées pour être portées avec les semelles intérieures. En général, toutes les chaussures ouvertes sont inadaptées, ainsi que les bottes ou les bottines. Par ailleurs, les baskets sont les plus adaptées. Demander conseil au technicien vous aidera à trouver des chaussures confortables pour vos semelles orthopédiques.