La grippe oculaire : une forme agressive de la conjonctivite infectieuse

Publié le : 03 décembre 20206 mins de lecture

La grippe oculaire est une maladie virale très contagieuse de la conjonctive causée par une infection par les adénovirus. En cas de suspicion de grippe oculaire, un médecin doit être consulté immédiatement, car cette maladie est à déclaration obligatoire en raison de son risque élevé d’infection.

Comment peut-on contracter la grippe oculaire ?

L’infection par les agents pathogènes de la grippe oculaire se fait par frottis. Les virus responsables de la maladie se trouvent dans le liquide lacrymal. Après que la personne affectée a frotté les yeux, il y a deux façons possibles de distribuer les agents pathogènes dans l’environnement :

La prudence est particulièrement importante avec les jeunes enfants, car ils ont tendance à toucher négligemment tous les objets à leur portée, ce qui augmente le risque d’infection pour l’enfant. Les porteurs de lentilles de contact sont également exposés à un risque accru puisqu’ils se regardent régulièrement, ce qui peut transmettre les virus de conjonctivite infectieuse.

Comment puis-je me protéger contre la grippe oculaire ?

Bien que les adénovirus soient très résistants et puissent survivre pendant plusieurs semaines sur des objets tels que les poignées de porte, il est toujours conseillé de prendre des mesures d’hygiène telles que le lavage fréquent des mains et la désinfection pour éviter l’infection par la grippe oculaire et sa propagation.

Il convient également de noter que les personnes touchées sont contagieuses pendant la période d’incubation qui peut aller jusqu’à 12 jours, c’est-à-dire avant l’apparition des symptômes.

Quels sont les signes d’une grippe oculaire ?

Les symptômes de la grippe oculaire aiguë sont similaires à ceux de la conjonctivite classique, ce qui rend la distinction et le diagnostic difficiles. Les signes typiques sont les suivants :

De plus, des symptômes de type grippal apparaissent souvent :

Il est également typique de la grippe oculaire que les symptômes n’apparaissent d’abord que dans un œil, puis se propagent à l’autre.

Diagnostic : est-ce une grippe oculaire ou une conjonctivite ?

La grippe oculaire est une forme particulièrement agressive de conjonctivite infectieuse, qui est spécifiquement causée par les adénovirus. En revanche, la conjonctivite commune peut également être d’origine bactérienne.

En raison de la similitude des symptômes, il n’est souvent pas facile pour les médecins de distinguer clairement la grippe oculaire d’une conjonctivite commune et plus inoffensive.

Un diagnostic cent pour cent correct ne peut donc être établi que par un frottis de la conjonctive. Lors de l’examen ultérieur du frottis, le médecin peut clairement identifier l’adénovirus responsable de la grippe oculaire.

Traitement et déroulement d’une grippe oculaire

La grippe oculaire ne peut pas être traitée par des médicaments. Toutefois, les symptômes de la grippe oculaire peuvent être atténués par des gouttes ou des pommades pour les yeux.

Le traitement aux antibiotiques n’est pas approprié dans le cas de la grippe oculaire, contrairement au traitement d’une conjonctivite bactérienne courante. Le contexte est que les antibiotiques sont généralement inefficaces contre les virus et qu’ils exerceraient une pression supplémentaire sur l’organisme affaibli par d’éventuels effets secondaires.

L’utilisation de remèdes maison contre la grippe oculaire, tout comme les gouttes ou les pommades oculaires classiques, ne peut que soulager les symptômes. Dans tous les cas, vous devez consulter votre médecin avant d’utiliser des remèdes maison pour soulager vous-même les symptômes. Les remèdes habituels contre la grippe oculaire sont la prise du thé au ciste et l’application des linges froids sur la zone oculaire.

Durée et congé de maladie

La durée d’une grippe oculaire peut varier entre 10 jours et 4 semaines, après quoi les symptômes s’atténuent d’eux-mêmes.

En règle générale, le médecin accorde au patient deux à trois semaines de congé de maladie. Il est essentiel que le patient se conforme aux instructions du médecin afin d’éviter que la grippe oculaire, très contagieuse, ne se propage.

Conséquences de la grippe oculaire

Une légère opacification de la cornée peut se produire comme conséquence tardive d’une conjonctivite infectieuse. Ces opacités disparaissent complètement au bout de quelques semaines. Dans de rares cas, cependant, une opacité cornéenne permanente peut se produire, ce qui entraîne une détérioration de la vision. Dans ce cas, le patient est généralement traité avec des gouttes oculaires contenant de la cortisone.

Si cette méthode de traitement reste inefficace, il est recommandé de recourir à un traitement au laser dans lequel l’opacification de la cornée est enlevée chirurgicalement.

Plan du site