Thérapie : comment traiter la maladie cœliaque ?

Actuellement, le seul moyen de traiter la maladie cœliaque est un régime strict sans gluten, que le patient doit suivre toute sa vie. Un régime sans gluten conduit dans un premier temps, dans de nombreux cas, à un changement considérable, qui s’effectue généralement en collaboration avec un nutritionniste, également pour qu’il n’y ait pas de régime unilatéral.

Au début, un peu plus fréquemment, puis tous les ans ou tous les deux ans, un contrôle chez le médecin devrait avoir lieu.

Même sans gluten, une personne peut avoir une alimentation équilibrée qui fournit des quantités suffisantes de tous les nutriments importants. Par conséquent, les compléments alimentaires ne sont que très rarement nécessaires. Si nécessaire ils seront administrés au cours des premières semaines ou des premiers mois d’un régime sans gluten.

Toutefois, en cas de carences, par exemple en fer, calcium, magnésium, vitamine B12, acide folique ou vitamine D, le patient doit prendre les nutriments manquants pendant quelques semaines, voire plus longtemps, en concertation avec le médecin et/ou le nutritionniste.

Certaines personnes souffrant de la maladie cœliaque ne peuvent digérer les graisses et le lactose que de manière limitée et connaissent donc des problèmes supplémentaires tels que la diarrhée ou les flatulences. Il peut être nécessaire pour eux d’éviter temporairement les graisses et certains produits laitiers jusqu’à ce que la muqueuse intestinale se soit rétablie sous le régime sans gluten.

En combien de temps un régime sans gluten est-il bénéfique ?

Chez environ deux tiers des patients, les symptômes s’atténuent en deux semaines environ avec un régime sans gluten. Les modifications de la muqueuse intestinale disparaissent aussi normalement au bout de quelques mois.

L’inflammation s’atténue et les villosités intestinales, si importantes pour l’absorption des nutriments, se reforment. Le risque de complications et de conséquences à long terme retombe à un niveau normal après quelques années d’un régime sans gluten strict. Le risque de dégénérescence de la muqueuse de l’intestin grêle (lymphome intestinal) en cas de maladie cœliaque diagnostiquée tardivement diminue également rapidement avec un régime sans gluten strict.

Que signifie un régime sans gluten ?

Un régime sans gluten signifie qu’aucun produit contenant du gluten ne peut être consommé.

Les malades cœliaques doivent éviter ces céréales et les produits qui en contiennent. Si un produit est déclaré sans gluten sur l’emballage, le gluten ne doit pas être présent dans une quantité qui pourrait nuire à un patient cœliaque. La ligne directrice prescrite pour les produits sans gluten est de 20 parties par million, ou milligrammes par kilogramme.

L’avoine par exemple est exempte de gluten en soi, mais il n’est pas rare qu’elle soit contaminée par du gluten lors de la récolte et du traitement normaux. Par conséquent, les patients coeliaques ne doivent utiliser que de l’avoine déclarée sans gluten en raison des processus de fabrication.