Qu’est-ce que l’urémie ?

Publié le : 03 décembre 20206 mins de lecture

L’urémie est une maladie grave qui représente le stade terminal de l’insuffisance rénale. Cet état se produit lorsque les reins sont extrêmement endommagés et que toutes les toxines, les déchets de l’organisme qui se retrouvent habituellement dans l’urine, ne sont pas correctement éliminés et restent dans le sang. Ces substances nocives sont principalement la créatinine, les phosphates, les substances acides et l’urée, d’où le nom de la maladie.

Valeurs normales de l’urée et quand on parle d’urémie

Du point de vue du diagnostic, l’urémie est précisément définie par l’évaluation de la fonction rénale, obtenue en mesurant la vitesse à laquelle l’unité fonctionnelle rénale, c’est-à-dire le glomérule, filtre le sang. On parle d’urémie lorsque la vitesse de filtration glomérulaire VFG descend en dessous de 15 ml/min. De plus, la quantité d’urée dans le sang devrait se situer, approximativement, entre 18 et 45 mg/dl chez l’homme, et entre 15 et 42 mg/dl chez la femme. Des valeurs différentes peuvent provoquer une urémie élevée ou une faible urémie, mais indiquent toujours une mauvaise purification du sang des reins.

Quelles sont les causes de l’urémie ?

L’urémie est causée par des lésions rénales extrêmement graves et souvent irréversibles, résultant généralement d’une maladie chronique. Les reins ne sont donc plus capables de filtrer les déchets de l’organisme et de les envoyer dans l’urine. Au lieu de cela, ils retournent dans la circulation sanguine, ce qui met leur vie en danger. Les causes des maladies rénales chroniques comprennent : l’hypertension le diabète polykystique des reins type 1 ou 2, l’inflammation des unités de filtration rénale appelées glomérules l’inflammation des tubules rénaux et des structures de la prostate élargies associées certains types de calculs rénaux cancéreux qui bloquent les voies urinaires pendant une longue période les infections rénales récurrentes

Symptômes et signes d’urémie

Au début d’une maladie rénale chronique, il peut n’y avoir aucun symptôme. Cependant, lorsque l’urémie survient, cela signifie que les reins ont déjà été extrêmement endommagés et qu’il existe une véritable intoxication systémique. Cette maladie peut entraîner l’un des symptômes suivants : sensation de fatigue extrême fatigue crampes dans les jambes manque d’appétit maux de tête nausées vomissements problèmes de concentration. Dans certains cas, l’urémie peut entraîner des complications très graves qui, si elles ne sont pas résolues par les traitements traités dans le paragraphe suivant, peuvent être fatales. Il s’agit de : problèmes cardiovasculaires ; crises cardiaques intenses avec démangeaisons causées par l’amylose ; déséquilibres minéraux, une maladie rare qui provoque des douleurs, une rétention d’eau et une raideur articulaire. dépression. Il est donc très important de parler de ces complications à votre médecin et de suivre attentivement le plan établi par votre spécialiste.

Quels sont les remèdes contre l’urémie ?

Lorsque l’urémie survient, cela signifie que les reins ont déjà été endommagés. Il est donc nécessaire d’effectuer une thérapie médicale pour remplacer la fonction rénale. Le principal traitement de l’urémie est la dialyse. La dialyse est un processus d’élimination des déchets, des liquides en excès et des toxines de la circulation qui est effectué artificiellement pour remplacer les reins. Il existe deux types de dialyse : l’hémodialyse. Une machine est utilisée pour éliminer les substances ; la dialyse péritonéale. Un cathéter par exemple un petit tube est inséré dans l’abdomen, qui est rempli d’un liquide spécial. Cela permettra d’absorber les déchets et les liquides excédentaires. Enfin, le fluide sera évacué à l’extérieur. La dialyse est également le meilleur moyen de prévenir l’urémie lorsque l’état des reins est si critique, car elle permet de nettoyer le sang. Il est également très important d’éviter de consommer des quantités élevées de sodium, de potassium et de phosphore. Une alimentation saine et de l’exercice physique sont toujours des activités recommandées par les médecins et peuvent également contribuer à prévenir l’urémie. Une autre option de traitement envisagée en cas d’insuffisance rénale est la transplantation de reins. La transplantation de reins est une procédure médicale qui consiste à implanter le rein sain d’un donneur dans le corps d’un patient malade. Ce type d’opération nécessite que le patient prenne des médicaments anti-rejet à long terme pour empêcher l’organisme de rejeter l’organe étranger. En attendant, les chercheurs travaillent sur ce qu’on appelle la médecine régénérative. Ce type de traitement pourrait aider à l’avenir les personnes souffrant de maladies rénales ou d’urémie en utilisant leurs propres cellules pour traiter leurs organes.

Peut-on mourir ?

L’urémie est une maladie extrêmement grave, qui peut entraîner la mort du patient. Si vous ressentez des symptômes qui peuvent avoir un rapport avec votre système urinaire et vos reins, n’hésitez pas à contacter votre médecin. Plus tôt vous entreprenez le traitement, mieux il est possible de prévenir le développement de l’urémie.

Plan du site