La dépression se caractérise généralement par une profonde tristesse, un repli sur soi, un désespoir, un manque de désir de vivre et de motivation pour les activités de tous les jours, un ralentissement psychique et même une envie de se suicider. La vraie dépression qui se traduit par une série précise de symptômes, peut durer pendant des semaines, et même des mois.

Quels sont les indices d’une phase de dépression ?

D’après les spécialistes, les signes de la dépression sont variables d’un individu à un autre. Une personne en phase de dépression est d’une humeur triste surtout le matin. Elle peut aussi faire des crises de larmes sans motivation, une diminution de la libido, une perte d’intérêts pour les tâches quotidiennes, une dévalorisation de soi. Elle ressent le doute systématique sur la valeur de ses actes, les pensées répétitives de mort et commence à avoir des idées suicidaires.

Lorsqu’une personne est en phase active de dépression, elle a des troubles de concentration ou de mémoire, des baisses de vigilance, des difficultés à suivre une discussion.  Le trouble du sommeil se manifeste par des difficultés d’endormissements ou une hypersomnie et parfois la sensation de fatigue dès le matin. L’individu en phase de dépression doit alors consulter un médecin spécialiste.

Quelles sont les causes de la dépression ?

En général, les causes sont héréditaires, mais de nombreux facteurs peuvent déclencher une phase de dépression. Selon les études, une personne dont l’un des parents fait une dépression plusieurs fois, risque d’être lui-même dépressif durant sa vie. La première période de dépressif majeur se situe souvent à l’âge de 35 ans et actuellement, des milliers de familles sont concernées.

Les femmes souffrent fréquemment de dépression, car elles endurent des périodes de modifications hormonales comme le cycle menstruel, la grossesse et la ménopause. Ces facteurs agissent sur l’humeur. Par exemple, pendant la ménopause, elles doivent accepter le fait de ne plus avoir d’enfant. Cette réalité peut engendrer de profonds bouleversements psychologiques.

La dépression de l’enfant n’est visible qu’à l’âge adulte lorsqu’elle s’associe à des problèmes de comportement. Elle se traduit par des difficultés scolaires, l’isolement, phases d’agitation et de replis, les crises de colère.

Effectivement, l’adolescence est une période de transition. Elle est marquée par le sentiment de déception, d’échec ou de regret. De ce fait, les phases de dépression sont fréquentes durant cette période. Les facteurs de dépression sont donc très nombreux. Pour savoir plus sur la dépression, vous pouvez contacter des professionnels.

Comment prévenir la dépression ?

Diverses solutions existent pour se sentir mieux comme adopter un mode de vie sain tout en pratiquant du sport de temps en temps, effectuer des activités de relaxation, respecter ses cycles de sommeil et manger de manière équilibrée. Pour éviter une phase de dépression, il est essentiel de prendre un bain-de-soleil et de favoriser une vie sociale riche afin de préserver la bonne santé mentale.

Il y a donc plusieurs signes permettant de savoir si vous traversez une phase active de dépression. En cas de dépression, vous devez alors consulter un médecin.