L’hypertension artérielle est le principal facteur de risque des maladies cardiovasculaires, qui sont à leur tour la cause la plus fréquente de décès. Plusieurs personnes souffrent d’hypertension, mais seule la moitié des personnes concernées sont conscientes de son niveau élevé. En effet, l’hypertension artérielle ne provoque souvent aucun symptôme, et il est rare que des symptômes non spécifiques tels que des maux de tête, des vertiges ou des saignements de nez se produisent.

Diminuer l’hypertension artérielle sans médicaments

On parle d’hypertension si l’une ou les deux valeurs de la pression artérielle sont en permanence supérieures à 140/90 mmHg. Plus la pression dans les vaisseaux sanguins est élevée, plus le risque de dommages ultérieurs aux organes tels que les reins, les yeux, le cœur ou le cerveau est élevé. La bonne nouvelle, c’est que le traitement médicamenteux n’est pas toujours nécessaire. Souvent, un changement de mode de vie suffit pour normaliser la pression artérielle. Partez à la découverte de 10 conseils pour faire baisser votre tension artérielle par des mesures simples.

1. Manger un régime méditerranéen

Un régime alimentaire équilibré avec beaucoup de fruits, de légumes et de produits complets a un effet positif sur la santé à bien des égards. Des études ont montré que la cuisine méditerranéenne, en particulier, a un effet hypotenseur et vasoprotecteur.

Une alimentation variée à base de poisson, de fruits de mer, de volaille, de légumes, de salade et d’huile d’olive peut vous aider à lutter contre l’hypertension de manière agréable.

2. Utiliser des épices au lieu du sel

Le sel influence la fonction des parois des vaisseaux, de sorte qu’une augmentation de la teneur en sel dans le sang peut entraîner un rétrécissement des vaisseaux. Il faut donc éviter un régime riche en sel en cas d’hypertension artérielle. En général, il est recommandé de ne pas consommer plus de six grammes de sel par jour. Cependant, cette valeur est facilement dépassée, car le sel est caché dans de nombreux aliments, notamment dans les plats préparés, les saucisses et la viande. C’est pourquoi il est préférable de cuisiner soi-même et d’utiliser des épices et des herbes fraîches pour affiner vos plats : ces dernières sont non seulement plus saines, mais aussi plus aromatiques que le sel.

3. Réduire la surcharge pondérale

Le surpoids favorise le développement d’une pression artérielle élevée car les cellules adipeuses peuvent former un précurseur de l’hormone angiotensine, qui provoque un rétrécissement des vaisseaux sanguins. En perdant deux kilogrammes de poids, vous pouvez réduire votre pression artérielle d’environ trois mmHg. Si vous perdez dix kilogrammes de poids, votre pression artérielle baisse jusqu’à 20 mmHg.

4. Se déplacer

Le sport a un double effet positif sur l’hypertension artérielle : D’une part, la pratique régulière d’un exercice physique contribue à réduire le surpoids. D’autre part, l’activité physique réduit l’état d’excitation du système nerveux autonome au repos, ce qui entraîne une dilatation des vaisseaux et une baisse de la pression sanguine. Les sports d’endurance tels que le cyclisme, la natation ou la randonnée sont particulièrement recommandés. Il faut cependant éviter les efforts excessifs ou les efforts brusques, car ils augmentent la pression sanguine. Par exemple, la musculation intensive ou l’aviron sont plutôt inadaptés aux personnes souffrant d’hypertension artérielle. Si vous n’avez pas fait de sport depuis longtemps, vous devez en parler à votre médecin avant de commencer à vous entraîner.

5. Se détendre

En cas de stress chronique, le système nerveux végétatif est suractivé en permanence et des hormones de stress accrues, telles que la cortisone et l’adrénaline, sont produites : Les deux entraînent une augmentation de la pression artérielle. C’est pourquoi les patients souffrant de tension artérielle doivent lutter activement contre le stress. Essayez-le, c’est le meilleur moyen de vous déconnecter. Qu’il s’agisse d’une promenade, de yoga, de techniques de relaxation telles que l’entraînement autogène ou d’un bon livre : tout ce qui est amusant est permis.

6. Arrêter de fumer

La nicotine stimule le système nerveux autonome et augmente ainsi la pression sanguine. Le tabagisme favorise également le développement de l’artériosclérose et des thromboses. Même s’il est souvent difficile d’arrêter : en renonçant à la nicotine, vous pouvez faire baisser votre tension artérielle et réduire considérablement le risque de maladie cardiovasculaire.

7. Un verre de vin de temps en temps

Non seulement le tabagisme, mais aussi la consommation d’alcool provoquent une stimulation du système nerveux autonome et peuvent ainsi faire monter la tension artérielle. Cependant, une consommation modérée d’alcool ne semble pas avoir d’effet négatif sur l’hypertension. Un verre de vin est donc autorisé de temps en temps. Le vin rouge aurait également un effet vasoprotecteur grâce aux polyphénols qu’il contient.

8. Manger des noix plus souvent

Les noix ont deux avantages : Tout d’abord, ils sont riches en acides gras insaturés, qui ont un effet positif sur la pression artérielle et les valeurs des lipides sanguins. D’autre part, ils contiennent beaucoup de magnésium. En consommant régulièrement des noix, vous pouvez contribuer à couvrir vos besoins quotidiens en magnésium et à prévenir une carence. Des études ont montré qu’une carence en magnésium favorise l’hypertension artérielle : Les noix peuvent donc contribuer à réduire l’hypertension artérielle.

9. Test d’acupuncture

Certaines études ont montré que l’acupuncture peut contrecarrer l’hypertension artérielle. Si les points correspondants à l’intérieur du poignet sont percés, certaines substances messagères sont censées être libérées dans le cerveau, ce qui a un effet calmant sur le système cardiovasculaire. Comme le traitement n’a pratiquement pas d’effets secondaires, l’acupuncture est une méthode à faible risque pour faire baisser la pression artérielle sans médicament.

10. Activer l’hormone des câlins

Une relation heureuse et une sexualité épanouie sont bonnes pour l’âme et le corps. Le contact physique et le sexe libèrent l'”hormone des câlins”, l’ocytocine, qui abaisse le niveau de cortisone dans le sang et la pression artérielle. Il faut donc prendre régulièrement du temps pour un peu de convivialité !