Avoir un cœur en bonne santé est plus facile que vous ne le pensez. Souvent, la routine nous amène à oublier certaines attitudes qui sont fondamentales pour le bon fonctionnement du cœur. Des facteurs tels que le stress, le fait de passer la journée à s’asseoir/dormir, à manger et les dépendances comme le tabagisme et la consommation d’alcool sont très dommageables. L’accumulation de petites attitudes quotidiennes entraîne une augmentation significative des maladies cardiovasculaires.

Voici 10 attitudes pour avoir un cœur en bonne santé. Saviez-vous que le fil dentaire peut causer des problèmes cardiaques ? Cela peut sembler étrange, mais c’est parfaitement logique. Suivez la lecture et vérifiez.

1. Eviter le stress

De nombreuses situations à la maison, au travail et même dans les loisirs génèrent du stress. Il est normal que vous soyez stressé, mais vous devez avoir le contrôle. Il est un ennemi de notre cœur car il libère des hormones (cortisol, adrénaline et noradrénaline) qui peuvent même causer la mort. Restez calme et respirez. La respiration est le facteur le plus important dans ces moments qui nous affligent. Évitez de vous plaindre, de fuir les arguments et toute autre raison pouvant provoquer des moments de colère.

2. Soigner le sommeil

La Fondation nationale du sommeil a mené une enquête sur le nombre d’heures de sommeil en fonction de la tranche d’âge. Les nouveau-nés ont besoin de 14 à 17 heures de sommeil, les bébés de 12 à 15 heures, les enfants de 10 à 14 heures, les adolescents de 8 à 9 heures, les adultes de 7 à 9 heures et les personnes âgées de 7 à 8 heures. C’est-à-dire que, selon l’âge, la quantité de sommeil diminue. Il est essentiel que vous accordiez de l’importance au sommeil. Une bonne nuit de sommeil fait toute la différence le lendemain. En plus d’être revigorante, elle améliore votre humeur et ne vous fatigue pas pour mener à bien vos activités quotidiennes. Investissez dans le sommeil.

3. Prendre soin de la nourriture

Selon l’enquête nationale sur la santé, menée par le ministère de la santé, environ 60 aliments à forte teneur en matières grasses font partie de l’alimentation quotidienne. L’excès de graisse, en plus d’endommager le cerveau, provoque des problèmes dans les artères et contribue à l’apparition de nombreuses maladies cardiovasculaires. Mangez des salades, des légumes, des fruits et d’autres aliments riches en nutriments et en bonnes graisses vous permet d’avoir un cœur en bonne santé. N’oubliez pas de bien mastiquer les aliments pour faciliter la digestion.

4. Bouger au travail et en dehors de celui-ci

Tout le monde devrait savoir que la pratique d’activités physiques est essentielle au bon fonctionnement de notre corps, c’est un fait. Une étude publiée par l’Association médicale américaine indique que les exercices sont de parfaits alliés pour protéger le cœur. De manière modérée, ils contribuent beaucoup à la qualité de vie. Lorsque vous faites une activité physique, de l’endorphine est libérée, appelée “hormone du bonheur”, qui favorise le bien-être, outre, bien sûr, la lutte contre le stress.

Est-il possible de pratiquer une activité physique au travail ?

Oui, c’est possible. Les petites habitudes comme changer la bouteille d’eau pour un verre, s’étirer et monter les escaliers au lieu de prendre l’ascenseur sont de bons conseils pour ceux qui travaillent toute la journée assis. N’oubliez pas de boire de l’eau et de vous déplacer. Après tout, il est inutile d’échanger la bouteille d’eau contre le verre si vous ne vous levez pas pour la remplir, n’est-ce pas ? Hydratez-vous. L’eau aide beaucoup à la circulation sanguine. Votre corps l’apprécie.

5. Ne pas oublier le fil dentaire

Mais quelle est la relation entre le fil dentaire et le cœur ?

L’inflammation des gencives est un facteur très grave pour la santé cardiaque. Ce qui se passe, c’est que les bactéries contenues dans le système buccal peuvent se déplacer dans la circulation sanguine, augmentant ainsi les problèmes cardiaques. Avec l’utilisation du fil dentaire, les risques d’accumulation de graisse et de résidus locaux diminuent considérablement.

6. Faire attention à la quantité de sel

Vous pouvez utiliser le sel, mais avec modération. Selon l’OMS (Organisation mondiale de la santé), outre l’hypertension, la consommation de sel en excès augmente le risque de diabète jusqu’à 73 %. Il est recommandé de consommer jusqu’à 5 g de sel par jour, pas plus. Modérez et évitez les maladies cardiovasculaires.

7. Échapper au tabagisme

En plus de provoquer des maladies pulmonaires, cardiovasculaires et cérébrales, les fumeurs courent toujours 70 ans et ont plus de chances de souffrir de ces maladies, voire d’un infarctus, que les non-fumeurs. L’espérance de vie diminue également de plus de dix ans.

La fumée de cigarette est un autre problème. Si vous vivez avec des personnes qui fument ou si vous avez des amis qui ont cette habitude, essayez de ne pas être aussi proche d’eux dans ces moments-là. En inhalant la fumée, le fumeur passif est également à risque, étant aussi nocif que le fumeur actif. Ceci pourrait vous empêcher d’avoir un cœur en bonne santé

8. Enrichir sa vitamine D

La vitamine D peut être obtenue par l’alimentation et aussi par l’exposition au soleil. La fonction de cette vitamine est l’apport de calcium et de phosphore. Seuls 20 % se trouvent dans les aliments, alors n’oubliez pas le soleil, vous protégerez ainsi vos reins, vos os et votre intestin. Sachez qu’une carence en vitamine D peut entraîner une augmentation des maladies chroniques : problèmes cardiovasculaires, maladies immunitaires et même tumeurs.

9. Garder un œil sur la balance

Les personnes qui se pèsent fréquemment ont plus de chances de garder/maigrir que celles qui n’en ont pas l’habitude. Il est très important que vous vous pesiez afin d’avoir le contrôle. N’oubliez pas de ne pas monter sur la balance plusieurs fois par jour ou après avoir mangé des aliments plus lourds. Idéalement, vous devriez jeûner dès votre réveil. Un autre conseil est d’enlever tous vos vêtements, il est donc plus facile de ne pas avoir de changement de balance.

10. N’oubliez pas de consulter le cardiologue

Dans tous les cas, il est essentiel de se faire accompagner par un professionnel de la santé. Le régime alimentaire et l’exercice physique sont essentiels pour avoir un cœur en bonne santé, mais un suivi est nécessaire. Faites la batterie de tests au moins une fois par an. Faites attention et prolongez vos journées encore plus loin.