L’homme est souvent sur le pied de guerre du matin au soir et notre tête tourne à plein régime encore plus longtemps. Surtout pour le corps, il n’est pas si facile de passer en mode sommeil le soir. Même si notre corps se prépare déjà au sommeil, la pression artérielle chute et les battements du cœur et la respiration se calment. Une mauvaise posture pendant le sommeil peut encore nous réveiller avec des douleurs au cou ou aux articulations, des bras engourdis ou des problèmes digestifs. La position prise lors de l’endormissement est bien sûr une décision très individuelle. Nous devons avant tout écouter notre corps, mais en même temps, nous devons aussi observer ce que nous ressentons au réveil. Souvent, la même position est choisie par pure habitude, par exemple pour éviter les ronflements ou parce que le matelas et le rembourrage ne répondent pas de manière optimale à nos besoins. Afin de profiter au maximum de votre repos bien mérité, il peut donc être intéressant d’essayer différentes positions de sommeil et de les varier de temps en temps, car chaque position a ses avantages et ses inconvénients.

En ligne droite ou le dormeur sur le dos

Beaucoup de personnes dorment en ligne droite, c’est une position de sommeil courante. Faire le mort sur le matelas est particulièrement bon pour le dos et le cou. La colonne vertébrale est ici dans une position neutre et peut donc se détendre complètement. Cependant, il est important que l’oreiller soit assez plat pour que la tête ne soit pas beaucoup plus haute que le corps. Le fait de s’allonger sur le dos répartit également le poids du corps de manière uniforme et les rides prématurées peuvent également être réduites car le visage n’est pas pressé dans l’oreiller. Pour les ronfleurs. En revanche, la position du dos n’est pas aussi adaptée, sauf si vous avez votre lit pour vous seul.

Dormir sur le ventre

Si vous avez un partenaire, la position sommeil adaptée est de dormir sur le ventre. Si vous avez de la compagnie quand vous dormez, cette position peut vous rendre populaire. Être couché sur le ventre est un remède efficace contre le ronflement. Cependant, comme très peu de personnes peuvent respirer à travers leur oreiller, la tête doit être tournée très loin sur le côté lorsqu’elles sont couchées sur le ventre. La douleur au cou qui accompagne souvent cette situation ne contribuera probablement pas à un bon début de journée. Même ceux qui aiment mâcher leurs problèmes pendant leur sommeil devraient éviter cette position, car la mâchoire inférieure est plus avancée ici et favorise ainsi le grincement des dents.

Côté gauche contre côté droit ou dormeurs latéraux.

Gauche ou droite au lit, c’est une question de santé. Cette position de sommeil peut être relaxante pour la colonne vertébrale, mais selon la position. Elle peut aussi avoir des effets négatifs. Si le corps penche trop vers l’avant, ce qui provoque un pincement de la circulation sanguine ou des nerfs. Cela peut entraîner des picotements dans les bras et une tension dans les épaules. En se tournant vers la gauche, on exerce un stress sur des organes tels que l’estomac, les poumons et le foie. Dormir sur le côté droit peut provoquer des brûlures d’estomac et des problèmes digestifs. Au fait, le côté gauche est recommandé pour les femmes enceintes, car il permet de reposer le dos surchargé. La position favorise une optimisation de la circulation sanguine et l’apport en nutriments du fœtus.

Dormir comme un bébé ou la position du fœtus

Pour se sentir en sécurité, comme un bébé dans l’utérus, ou simplement pour se réchauffer le plus rapidement possible par une soirée froide. La position de sommeil idéal est la position du fœtus ou position fœtal, elle est une variante populaire de la position latérale. Surtout pour s’endormir, beaucoup de gens trouvent cette position agréable car elle soulage le bas du dos. L’inconvénient est qu’il comprime les poumons de sorte que la respiration profonde est interrompue pendant le sommeil. En général, et surtout en position fœtale, vous devez investir dans un bon oreiller qui soulage la nuque. Car une position de sommeil confortable est déjà la moitié de la bataille pour une nuit de sommeil reparatrice.