Le corps humain a besoin de plusieurs nutriments pour rester sain et fonctionnel : protéines, hydrates de carbone, fibres et vitamines. Ils sont responsables de fonctions importantes dans l’organisme et lorsqu’ils se trouvent à des niveaux inférieurs à la normale, ils peuvent finir par générer certains problèmes à long terme. Les vitamines sont essentielles dans le corps humain, car elles servent d’additifs pour plusieurs fonctions importantes, même si elles ne fonctionnent pas comme de l’énergie ou du matériel de remplacement cellulaire. Ils doivent être ingérés car le corps ne produit pas les vitamines essentielles par lui-même. Vous devez avoir une alimentation équilibrée et saine pour maintenir correctement les niveaux de ces nutriments dans le corps. Et l’une des vitamines les plus importantes à prendre est la vitamine B12. Apprenez-en plus sur cette substance, découvrez comment l’obtenir, son importance pour votre corps et ce qui peut se passer si vous avez une carence en cette vitamine. Comme toutes les vitamines essentielles, la B12 apporte un certain nombre de bienfaits incroyables à votre corps à court et à long terme.

1. Maintien des fonctions du système nerveux

L’un des principaux avantages de la vitamine B12 est l’aide à la synthèse des neurotransmetteurs, substances chimiques essentielles dans le processus de « communication » entre les cellules et, par conséquent, dans l’accomplissement des actions internes et externes les plus diverses de l’organisme.

2. Formation de l’ADN

La vitamine B12 est l’une des substances responsables de la formation de l’ADN cellulaire. L’ingestion de cette vitamine est essentielle à cet égard, après tout, l’endommagement de ce composant de la cellule peut entraîner des mutations qui, à l’avenir, pourraient conduire au développement de certains cancers.

3. Protection des cellules nerveuses

La vitamine B12 joue un rôle important dans la protection des cellules nerveuses, car elle est l’un des principaux composants de la couche de myéline, qui protège les neurones et régénère les dommages causés par ces cellules. Ainsi, sa consommation peut contribuer à ralentir ou à prévenir les maladies dérivées de la dégénérescence des neurones (comme la démence).

4. Augmente la fertilité

La vitamine B12, agissant directement sur l’ADN, associée à l’acide folique, permet d’augmenter la fertilité des femmes, aidant ainsi celles qui ont l’intention de devenir enceintes. Elle contribue également à augmenter l’ovulation. De plus, la vitamine B12 réduit considérablement les risques de fausse couche.

5. Prévient l’anémie

La vitamine B12 est un composant important dans la formation, la maturation et la protection des globules rouges afin de les maintenir en bonne santé et de prévenir le développement de l’anémie. En d’autres termes, la consommation de vitamine B12 est essentielle au maintien de toute une série de fonctions dans votre corps.

Ce que peut provoquer une carence en vitamine B12

Une carence en vitamine B12 entraîne une série de problèmes à court et à long terme. À court terme, elle peut ressentir une perte de force musculaire, de la fatigue, des douleurs et des vertiges. À long terme, elle peut provoquer une confusion mentale, des problèmes de vision, une hyperhomocystéinémie (un marqueur qui augmente le risque de problèmes cardiaques) et une anémie. Dans les cas de carences plus graves, elle peut conduire à une neuropathie, entraînant une perte de mouvement même partielle ou totale. La carence en vitamine B12 peut être causée principalement par une faible consommation d’aliments, qui sont les principales sources de cette substance. Mais ce n’est pas la seule raison. Elle peut également se produire en raison d’une carence dans la production de facteur intrinsèque, de cellules parentales ou même d’altérations dans le transport du plasma. Cette carence peut être due à des groupes à risque tels que les végétariens restreints, les personnes âgées et les patients ayant subi une gastrectomie ou d’autres maladies de l’estomac comme les ulcères et les néoplasmes. En cas de déficit, une augmentation de la consommation d’aliments riches en vitamine B12 est indiquée et, selon le cas, une supplémentation est prescrite. L’acide folique est également un allié important pour éviter une carence en ce nutriment. Associées à une bonne alimentation, ces deux mesures permettent d’éviter l’anémie, d’améliorer la fertilité et de maintenir un faible taux d’homocystéine. Certaines études indiquent que cette substance est un facteur de risque pour les maladies cardiovasculaires. En d’autres termes, la consommation d’acide folique et de vitamine B12 contribue également à prévenir les problèmes cardiaques.

La vitamine B12, le végétarisme et le véganisme

Les végétariens et les végétaliens font partie du groupe à risque de carence en vitamine B12. En effet, la principale source de cette substance est d’origine animale et, en raison du régime alimentaire restrictif, les personnes qui suivent cette philosophie de vie ont besoin de plus de soins. Il est important de faire de temps en temps l’analyse biochimique de la concentration de la vitamine B12 dans le corps afin de vérifier s’il y a des problèmes de concentration ou non. Si nécessaire, il faut opter pour une supplémentation.

Supplémentation en vitamine B12

Une supplémentation en vitamine B12 peut s’avérer indiquée, comme nous l’avons dit, dans les cas graves présentant des symptômes de carence de cette substance dans l’organisme. Elle consiste essentiellement en l’ingestion de produits (gélules, comprimés, injectables ou suspensions) qui contiennent uniquement la vitamine dans les quantités journalières recommandées. Il est nécessaire de vérifier la concentration de la vitamine B12 dans l’organisme par un examen et d’opter pour un traitement de remplacement sur avis médical.

Ce qu’une consommation excessive de vitamine B12 peut entraîner

L’ingestion de cette substance en quantités supérieures à celles indiquées peut entraîner une augmentation des lymphocytes (cellules de défense de l’organisme), en plus des modifications de la rate. L’idéal est donc que vous conserviez la consommation journalière indiquée et que vous ne fassiez pas de compléments par vous-même, sans l’indication d’un professionnel responsable.